"L’honneur et le respect ne se réclament pas mais se méritent. "

Publié le par Ny Marina

Interpellation de nos forces de l’ordre : armée, gendarmerie et police de Madagascar.

Nous, les Femmes Civiles Malgaches, avons dû prendre nos responsabilités quand, vous les Forces de l’Ordre malgaches avez failli à votre mission. Car vous :
• Avez laissé faire les viols de femmes et la tuerie des hommes
• N’avez pas répondu aux appels de personnes qui se font attaquer ou terroriser.
• Avez laissé faire le pillage et l’incendie de commerces, de la TVM, de la Primature, de nos patrimoines naturels et mobiliers ainsi que le vol de la Banque Centrale.
• Avez laissé prendre les Institutions et faire le coup d’Etat
• Regardez le pays sombrer dans l’illégalité et la corruption régner.

Nous vous avons entendu car vous aviez déclaré que :
• Vous ne vous entretuez pas, et en attendant les civils s’exposent à votre place !
• Vous avez peur pour votre sécurité et celle de vos proches, mais alors qui nous protègera ?
• Vous ne faites pas de la politique mais la désobéissance aux supérieurs hiérarchiques est déjà une prise de position et implicitement vous êtes complices des pillages, viols, incendies, terrorisme et coup d’état.

Y-a-t-il d’autres raisons qui vous empêchent de réagir pour défendre votre honneur? Avez-vous été corrompus pour ne pas réagir ? Car :
• En laissant faire, vous êtes complices du coup d’état, des pillages, des meurtres et des viols depuis le 26 janvier 2009.
• Vous laissez des mutins et des bandits diriger le pays.
• Vous oubliez l’intérêt suprême de la Nation au profit de vos ressentiments personnels
• Vous êtes les forces de l’ordre les plus minables du monde : la Communauté Internationale et les citoyens malagasy s’inquiètent sérieusement au sujet de notre armée dans laquelle la hiérarchie n’a plus sa valeur et qui n’assume pas ses responsabilités jusqu’au point de perdre son honneur.
• Nous avons honte, mais vous, vous devez avoir encore plus honte.
• Et sachant que les conséquences de cette crise sont les suivantes :
• Insécurité publique : plusieurs domiciles particuliers sont victimes d’attaques à main armée chaque jour et chaque nuit.
• Même nos fillettes seront bientôt violées sous votre complicité.
• La faillite de l’Etat malgache : l’argent est distribué aux mutins du CAPSAT
• Une paupérisation plus forte.
• Une corruption encore plus forte.
• Incertitude sur la stabilité du pays : n’importe quel imbécile qui aura les moyens de corrompre les forces de l’ordre pourra prendre désormais le pouvoir auquel vous vous accrochez. Nous, Femmes Civiles de Madagascar, tant que vous forces de l’ordre ne réagissez pas, nous :
• Ne pouvons rester silencieuse pendant que vous salissez votre honneur et mettez en danger nos vies.
 • Continuerons à nous exposer aux dangers pour défendre la légalité et en assumerons les conséquences.
• Cautionnons l’entrée en jeu d’une armée étrangère qui elle achèvera la mission à laquelle vous avez failli : protéger les Institutions légales, protéger les femmes et les enfants, la population et ses biens, la démocratie.

L’honneur et le respect ne se réclament pas mais se méritent.
Montrez que vous en êtes dignes !

Femmes Civiles de Madagascar
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article