Y a le feu quelque part ...

Publié le par Ny Marina

Y à le feu au Lakana…

19 juin 2009 par njnb

 

Le feu au lak..ana.

“Y a le feu au lataka lakana (pirogue)” de la Haute Autorité de la Transition.

A l’intérieur du pays, l’insécurité explose : kidnappings, braquages, meurtres, vols, viols….Le grand banditisme fait rage.

Beaucoup d’expatriés ont déjà mis les voiles. Principalement à cause de la criminalité ambiante mais aussi par peur des possibles évènements qui pourraient arriver à l’approche du 26 Juin. L’Ambassade de France a ainsi appelé ses ressortissants à la “plus grande prudence” et délivre un manuel de sécurité sur simple demande.

La population aussi pète les plombs, le chômage et les prix explosent :

·   le prix de l’essence a augmenté de +12,6% hier (de 2380 Ar à 2680 Ar – 1 € le litre) laissant présager une hausse du prix de l’électricité.

·   le litre d’huile est toujours à plus de 5000 Ar – 1,85 € (Andry Rajoelina et la HAT avaient promis 2000 Ar -0,74 €)

·   le kilo de riz est à 1600 Ar – 0,59 € (Andry Rajoelina et la HAT avaient promis 500 Ar – 0,18 €)

·   la brique de 1L de lait import est à 4900Ar – 1,81 € contre 2000 Ar – 0,37 € pour le défunt lait local Tiko

La “vérité des prix” fait mal. C’est certain, et je ne parle même pas des dépenses familiales.

Chez les fonctionnaires et les étudiants, on suit les traces de la HAT, après tout “c’est la formule gagnante !”. On fait donc des grèves et on fout le bordel pour obtenir nos revendications.

Ils ont l’air fins les figures du 13-mai à devoir expliquer à ces types qu’il faut retourner au taff…fais ce que je dis, pas ce que je fais ?

C’est bien simple : il y a vraiment le feu au lakana, pardon à la pirogue et ce, depuis qu’Andry Rajoelina et son ramassis de bras cassés ont mis le pays à feu et à sang avec leurs mois de grève, leur coup d’État et leur dictature ultra-répressive.

A l’extérieur du pays, la SADC, est bien décidée à faire un exemple pour éviter que le cas malgache ne se produise chez eux et va convoquer un sommet extraordinaire le Samedi 20 Juin 2009. L’ordre du jour du sommet sera de discuter du comment et du pourquoi d’un retour à l’ordre constitutionnel à Madagascar vu que les négociations ont échoué.

Autant dire, qu’à part l’option armée ou une reddition des putschistes de la HAT, il n’y a pas trente-six solutions à discuter.

Les “spécialistes internationaux” auront beau dire que le Roi Huit n’a pas de soutien à l’intérieur du pays, je ne m’étonnerais pas qu’une initiative extérieure ne galvanise pas les troupes loyalistes. Ces dernières pourraient donc se manifester et quitter le maki maquis.

Il est vrai que la plupart des soutiens au Président de la République se font discrets, s’abstenant de se manifester par peur de représailles. Sans parler de ceux qui ont attendu le TGV et qui se sont aperçus qu’il valait mieux rester à quai…

Le pasteur Lala Rasendrahasina du FJKM est de retour à Madagascar, il rassemble les fidèles, Radio Fahazavana multiplie les émissions évangéliques, on imagine facilement dans quel but : la préparation psychologique pour galvauder les troupes.

Le Pastera, comme le Prézida Ravalomanana, affiche des sourires carnassiers…un peu comme les putschistes après leur meeting de Paris en Décembre. Quelque chose se prépare donc… et la HAT flippe de plus en plus. Une fois encore elle joue en défense… et quelle défense !

Mais c’est ce qui se passe au sommet de la HAT qui inquiète plus particulièrement “la transition”.

Tout Tana le sait, mais ne le dit pas : notre Lapinou a une furieuse tendance à tomber dans les pommes, à s’évanouir sous la pression. Du coup, son entourage s’interroge de plus en plus sur son leadersipa leadership et pense à quitter le lakana avant qu’il ne soit trop tard.

Déjà qu’il n’arrive pas à contrôler les exactions de Ramaroson, les descentes de la CNME ou les bourdes diplomatiques de Monja Roi des fous, si en plus il tombe dans les vaps à chaque coup de stress….

Les politicreuvards de Diégo, Majunga et Tamatave commencent aussi de plus en plus à râler vu que la plupart des seza sont attribués aux dahalo sudistes. Conflit inter-ethnique en perspective au sein même de la HAT…

Pour couronner le tout, l’information que la HAT essaie de camoufler depuis quelque jours mais que votre fouine nationale a dégoté c’est que : LE COMMANDANT CHARLES EST A L’ARTICLE DE LA MORT.

Il semblerait qu’il se soit fait tirer dessus (élimination physique ? braquage raté ? ok corral à vohidiala ?) et serait dans une situation critique. On le cache dans un hôpital de la ville en essayant de le maintenir en vie. Vous avez l’explication de sa disparition médiatique qui ne vous aura pas échappée…

Les membres de la HAT ayant appris cette nouvelle, se terrent de plus en plus par peur de se faire aussi tirer dessus. Ils ne sortent qu’avec des véhicules d’escorte filant toute vitesse avec des gardes lourdement armés. Certainement par peur de se faire tirer dessus dans un embouteillage ou en rentrant chez eux. Pour eux, les rues ne sont vraiment plus sûres.

Et ce n’est pas le cortège d’Andry Rajoelina, sifflé à Antanimena, le quartier catholique de Tana, qui dira le contraire…

Le discours “je suis catholique mais j’ai honte des agissements d’Odon Razanakolona, d’Andry Rajoelina et des époux Sylla” est souvent entendu ici-et-là… La chrétienté re-solidarisée s’opposera-t-elle la crétinité incarnée ?

Dans les médias internationaux, les intérêts français favorables à la HAT ont mis l’Agence News Press en renfort pour contrer les sites malgaches d’information (Topmada, Sobika, Madanight, Blogs…), non contrôlables et non contrôlés.

Dans les médias nationaux, TV Plus et Viva rabâchent sans cesse des documentaires de propagande pro-HAT parlant notamment des pillages du 26 Janvier. Les ténors de la communication de la HAT et Onitiana Realy n’ont donc pas compris qu’à force d’en parler, on finit par s’en lasser ?

Le peuple, n’est pas aussi con qu’il en à l’air et à la tendance à être très “tia raha”. Il préférera croire ce qui est diffusé non-stop et sans censure sur le VCD de la vidéo d’Antanimena acheté au coin de la rue :

·   Andry Rajoelina furieux qui donne clairement des instructions aux mutins de séquestrer les autres ;

·   le Commandant Charles et son “Ataoka PAR LA FORCE !”

·   le Colonel Ndriarijaona qui n’a aucun contrôle sur ses gars

·   les gueux qui frappent les gens qu’on embarque dans les voitures

·   le sourire mesquin d’Odon Ranazakolona sur la terrasse à l’étage qui voit son confrère Lala Rasendrahasina se faire embarquer par les Capsat…

Bouche à oreille et VCD, c’est aussi puissant qu’un émetteur de Viva/TV Plus ou un site web donc attention… vous ne savez pas vraiment ce que le “vahoaka” pense… surtout quand le vahoaka a faim et est à la rue.

Y a le feu au Lakana…c’est certain…et il ne va pas tarder à couler.

Commenter cet article