Il faut écouter les ray aman-dreny, mais pas tous !

Publié le par Ny Marina

sobika.com

14/08/09 : MADAGASCAR : Il faut écouter les ray aman-dreny, mais pas tous !

 

Il faut écouter les Ray aman-dreny !


Joacquim Chissano peut il être considéré comme un Ray aman-dreny?

14 Aout 2009

   A Madagacar, le Ray aman-dreny, c'est le père ( ou la mère nous rappellent plusieurs internautes ) , c'est l'homme d'expérience, c'est le sage qui a défaut de connaitre la modernité peut vous parler des valeurs universelles. C'est comme dirait un certain blogger qui se reconnaitra, un personnage référent pour la structuration de ses idées. On ne va pas le voir pour savoir s'il vaut mieux avoir un iphone plutôt qu'un blackberry, mais pour des questions de comportement.

Par exemple, suite à notre édito d'hier, des Ray aman-dreny nous conseillent de laisser couler l'eau sous les ponts. "On ne combat pas les cochons en se comportant comme un cochon". Certes, il n'est jamais bon de se rabaisser au niveau des cochons même si une fois traité, tout est bon dans le cochon. Mais est ce que tous les ray amandrena sont d'aussi bon conseils ?

Hélas non, et c'est là que le bat blesse. La dernière sortie du Pasteur Andriamanjato, 79 ans, ne plaide pas forcément en sa faveur. A l'heure où Madagascar à l'occasion de sortir de 8 mois de crise, il met en doute la légitimité de l'accord de Maputo en indiquant, que les 4 mouvances ne représentent pas l'ensemble des malgaches, et met une pression d'avance sur ce que devrait être la répartition des postes de la Transition lors de Maputo 2. D'un personnage historique de la scène politique malgache, on était en droit d'attendre des paroles plus consensuelles, plus rassembleuses, plus positives et plus sages tout simplement.

Que les forces armées se positionnent contre un remaniement des leurs, cela n'étonne pas les observateurs, mais que ce Ray aman-dreny soit encore sur le sentier de la "guerre" - entre guillemets - c'est contre nature à sa position de sage que la société malgache lui confère. Mais encore une fois, cela résulte de toutes les transgressions qui ont eu lieu depuis cette crise.

Le fameux blogger en question, fin psychologue, a parfaitement noté la première date transgressive de cette crise : c'est lorsque Andry Rajoelina n'est pas allé présenter ses voeux de bonne année à Marc Ravalomanana pendant la cérémonie officielle, en tout début janvier. Dans la société malgache, les voeux de bonne année sont un symbole très fort. C'est le jour qu'on accorde aux Ray aman-dreny et où l'on vient prendre leur bénédiction pour l'année. Une très grande majorité des malgaches suivent cette tradition immuable. Beaucoup de malgaches ont fait l'expérience de rentrer "fracassés" du réveillon du jour de l'an, tout en devant aller présenter leurs voeux le matin même aux Ray aman-dreny!

 Cette non présence de Andry Rajoelina avait donc une connotation très forte. Depuis cette transgression d'autres ont suivi, chez lui, mais aussi chez les militaires par exemple, qui s'en sont pris à leurs ainés avec violence. C'était du jamais vu dans l'histoire militaire. On ne s'étonne donc pas si aujourd'hui ils sont prêts à tenir tête à la communauté internationale parce qu'ils sont dans une situation psychologique de transgression permanente.

Et si à ce moment là, vous n'avez pas de Ray aman-dreny pour être plus raisonnables, votre comportement est une fuite perpétuelle vers plus de transgressions jusqu'à ce que quelqu'un vienne mettre un "hola" . C'est ce qui s'est passé dans la crise malgache avec l'arrivée d'une vraie figure d'autorité, comme un vrai Ray aman-dreny, un sage par excellence dont l'expérience ne se discute pas ( il a pacifié le Mozambique ). Cet homme c'est  Joacquim Chissano, qui malgré sa nationalité mozambicaine peut être considéré comme un vrai Ray aman-dreny pour ce qu'il a fait !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article