Chacun sa merde

Publié le par Ny Marina

S'il fallait qualifier les actes - des deux côtés d'ailleurs - perpétrés par les gens d'armes à Fort-Duschène, on pourrait dire que ce fut catastrophique, pitoyable, sous-hollywoodien et risible finalement. bref, nous ne prenons pas ce genre de chose pour quelque chose de sérieux.

Franchement, il faut avoir reçu une balle (de basket ou de volley ball) de trop dans le citron pour croire une seconde qu'il y a eu d'un côté ou de l'autre une décision mature quelle qu'en soit la raison.

Quant à Richard, on peut admettre qu'il a une casquette qui est assez belle. Mais son rictus de mépris traduit le reste lors de son interview télévisé.

Il y a eu un mort ? N'est-ce pas là la fameuse marge de risque propre à toute formation armée ? Il est mort en mission. Point final.

Ce que nous tirons de tout cela est qu'il n'y a aucune confiance désormais à garder envers tout corps de l'armée quel qu'il soit. Finalement ce ne sont que des êtres humains dotés de fusils ou autre arme mais ce sera difficile de les rendre garants d'une queconque sécurité pour les gens et leurs biens.Et cela, les gens l'ont compris. Adieu la vision de gardiens du sommeil du citoyen.

Au fond, de quoi se plaint-on ? On passe sont temps à laisser faire la sale besogne par d'autres pour éventuellement revendiquer la victoire ou huer la défaite.

Et à force de "chacun pour soi", on finit par ne plus avancer et s'enliser et pénaliser les meilleures volontés qui voient leurs efforts inutiles face au braquage, racket, démonstration de force, perquisition avec vols tellement plus rentable avec tellement moins d'effort.

Commenter cet article