JC Vinson : le Robin des bois de l'environnement

Publié le par Ny Marina

sur sobika.com


Cette insertion n'est pas une erreur dans la mesure où cette histoire de bois de rose a créé un véritable scandale du fait de l'acte en lui-même, pour commencer, ensuite du fait du contexte et aussi de ceux qui ont contribué à la facilitation de ce trafic. Nous ne jugeons pas à la place de la Justice, mais tout au moins pouvons nous déplorer cet acte exempt de tout bon sens et effectué avec un cynisme affirmé au dépend des vrais propriétaires de ce produit : les malgaches. je n'ose pas dire le peuple malgache, tellement ce mot a perdu sa signification... Aussi, merci d'avance à Niry de nous permettre de lui emprunter cet article, car il nous semble que plus on en parlera moins il sera possibe d'en faire un dossier classé sans suite. Oui, on st peut-être un peu naïf, mais on peut toujours essayer.

J.C Vinson

 

Ecoutez le titre tube de l'environnement ‘BOIS DE ROSE' :

Chanson VF ici
Chanson VM ici

 

Jean Claude VINSON, homme et artiste

Fan de musique mais fan de son pays. Madagascar il le chante comme il respire. Avec son style rock et blues et un amalgame de sonorités malagasy, son premier album est sorti en 2007 : MIKEA FOREST BLUES par JC Vinson et Masoandro band. Un rayon de soleil musical, mais au delà du son, des thèmes forts et sa dédicace à une ethnie en voie de disparation : les derniers des Mikéas. Un groupe que J.C à eu l'occasion de rencontrer pour vivre quelques jours avec eux, en tirer des leçons de vie devenu chansons et les filmer pour en faire un documentaire.

Militant pour la préservation depuis bien longtemps, car Vinson à été le premier dans l'histoire du rock dans le monde à organiser en 1988 un concert rock pour la protection de la nature et cela à Madagascar http://fr.wikipedia.org/wiki/Little_Bob#1988 ! Avec en guest star Litte bob ( www.littlebob.fr ) et Europe 2 en média officiel pour parler de l'événement et diffuser des extraits dans toute l'Europe.
S'en est suivi un stage de formation en lutherie avec nulle autre que JACOBACCI http://www.lesguitaresjacobacci.net/ ! A l'origine de la fabrication de milliers de guitares depuis plusieurs décennies et notamment la toute première guitare de Johnny payé en traite par sa grand-mère ou encore celle de Sting ou de Jacob leader du groupe Kassav ! Le stage était à but culturel mais aussi environnemental.
2 exemples concrets que le mariage de l'art et la préservation est un bon moyen pour faire passer des messages à un large public.
Il est ‘artiste' mais ne se résume pas à la musique car il à créer des jeux sur l'environnement pour enfants et des documentaires en France. Son cerveau en constante imagination, crée mais dans un but précis : transmettre à la future génération des bons gestes à avoir pour sauver son environnement.

 

Quand Jean Claude VINSON dénonce

Ce que d'autres artistes renoncent à dire, Vinson ose dénoncer le tout haut.
BOIS DE ROSE, trois mots qui depuis des semaines font la titre de la une des médias malgaches.
JC Vinson en a fait une chanson, ‘BOIS DE ROSE' qui depuis des semaines, est diffusée sur certaines radios nationales. Une chanson devenu Hymne des éco citoyens.
Un S.O.S que JC Vinson et M.B transmet au monde à travers des notes et des paroles choc mais véridiques. www.myspace.com/ vinsonjc


Il nous raconte les raisons et origines des paroles:
Il est nécessaire de savoir que certaines régions de Madagascar utilisent à ce jour du bois précieux comme bois de chauffe ! Où va- t on ? Surtout quand il est constaté que dans ce pays quand un arbre est coupé un autre n'est pas replanté.
Le reboisement est impératif car la destruction des forêts se fait de manière rapide, et la mentalité quant à elle, régresse.
Les autorités concernées constatent mais ne tirent pas la sonnette d'alarme assez fort pour qu'un éveil des consciences se fasse enfin.
Comment peut-on laisser des individus couper des arbres sans lse punir de cet acte alors qu'au Japon, tuer un arbre est un crime passible de prison ferme?
Manque d'amour pour cette terre ? Passer son temps à détruire plutôt que construire pour un avenir meilleur et préserver une richesse qui n'existe nulle part ailleurs …
Comment peut on laisser expédier des centaines de containers de bois de roses vers le reste du monde sans réagir ?
Pourquoi ne prenons-nous pas exemple ou ne faisons-nous pas partie de projets tel que celui du PNUE, soutenu par la militante écologiste politique kenyane Wangari Muta Maathai qui vise à reboiser la planète ! Celle qui devient en 2004 la première femme africaine à recevoir le prix nobel de la paix à commencer à planter avec son mouvement une ceinture verte plus de 50 millions d'arbres pour en arriver avec le PNUE et en 3 ans, à plus de 2 milliards d'arbres dans le monde entier.
Grâce à la campagne ‘POUR UN MILLIARD D'ARBRES' en septembre 2009 la campagne des nations unies à permit la plantation de 7 milliards d'arbres - un arbre pour chaque habitant http://www.unep.org/billiontreecampaign/french/CampaignNews/BTC-Objectif-7-milliards-atteint.asp .
Un autre bel exemple à suivre que cet autre pays d'Afrique, l'Ethiopie, qui compte à elle seule plus de 700 000 d'arbres plantés en l'espace de quelques années ou encore le Mexique qui en est à 737 000 d'arbres.
Madagascar à t-il forcément besoin de faire partie d'un programme ou d'être soutenu officiel par l'extérieur pour agir et bouger les mentalités?


Que font les institutions nationales pour éduquer les personnes des régions à ne pas couper les arbres? Après tout, sont-ils instruits pour différencier un simple bois d'un palissandre ? Leur but étant d'avoir un bois de chauffe, leur conscience est devenue insouciance car personnes ne pense à leur inculquer les dangers et à leur faire comprendre le mal que la forêt encourt. Tuer un arbre revient à détruire tout l'environnement qui tourne autour : les oiseaux ou insectes qui ont besoin de cet arbre pour vivre… Ces mêmes insectes ou animaux disparaissent à leur tour.

Quand on se souvient que la biodiversité à Madagascar était un grand sujet pour attirer les étrangers et que nous ne sommes même pas capables de la préserver, mais passons les journées à la détruire, que va-t-il en restre de cette dite ‘biodiversité' ? Des Ongs et associations soutenues par des aides internationales se créent en nombre illimité pour sauver nos forêts mais une chose est certaine, c'est que seul le malgache peut aujourd'hui empêcher les déboisements et prendre ses responsabilités car on court à la catastrophe.

Enfin pensez à l'avenir ; l'avenir qui est synonyme pour les parents d' enfants, de la génération à venir à qui on laisse un monde en mauvais état et une génération qui nous tiendra rigueur de l'héritage laissé, uniquement composé de mauvaises graines.

Que chaque citoyen responsable pense à son prochain et à son environnement car il sera bientôt tard pour tout sauver.

‘On n'hérite pas la terre de nos ancêtres on l'emprunte à nos enfants'

 

Message de JC Vinson recueilli par H.J

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article