Les élections à Madagascar avec Sagem ?

Publié le par Ny Marina

Démocratie et élections selon les foza orana

Démocratie et élections selon les foza orana

«Madagascar accuse plus de 60 millions de dollars de perte rien qu’au cours des sept derniers mois durant lesquels l’exploitation illicite mais ‘légalisée’ de bois de rose et d’ébène a régné» estime Ndrantomahefa Razakamanarina, président de l’Association des ingénieurs forestiers de Madagascar (AIFM).

http://www.les-nouvelles.com/default.php?file=enquete&mode=detail&id=539

A un (1) milliard d’ariary  le container (500.000 USD), on retrouve vite le calcul de la valeur des centaines de containers qui ont pu partir grâce au Coup d’Etat d’Andry Rajoelina.

Outre le fait qu’il s’agisse d’une catastrophe écologique et économique, on remarque que 60 millions de dollars, c’est autant que le prix du fameux “Force One” dont l’achat avait été un des prétextes fallacieux au Putsch de Mars 2009. «Fais ce que je dis, pas ce que je fais» est la devise du foza orana, on ne le dira jamais assez.

Ils avaient dit “Force One ééé”, nous on peut désormais dire “Bois de Rozy ééé”.

Si le Premier Ministre sortant de Rajoelina, Monja Roindefo, s’était singularisé quelques mois auparavant, dans le scandale du dossier de délit d’initié et de (futur) appels d’offres truqués de hélicoptères Alouette.

Son Premier Ministre par intérim, Cécile Manorahanta, elle, va faire beaucoup mieux et c’est l’objet de cet article. Attention, c’est fidèle au blog de Nj : dirty, sexy…money. Âmes sensibles s’abstenir.

Mon “investigation” commence avec une dépêche de l’excellent Lettre de L’Océan Indien intitulée “Rajoelina a du mal à garder la main” qui nous révèle que le Président de la Haute Autorité de la Transition aurait contacté le 14 Mai 2009, Jean-Paul Jainsky, PDG de la société française Sagem Sécurité pour “sécuriser les prochaines élections malgaches.” prévues en 2010.

Il n’y a donc a priori pas d’appels d’offres, on nage donc dans de la pure magouille de marché public truqué puisque Rajoelina a déjà sélectionné l’entreprise.

Où sont passés les sacerdoces sur la probité, la transparence invoquée lors de vos ampamoaka à la mairie puis à la présidence volée m’sieur Rajoelina ? Bullshit as usual.

Dans son discours du 4 Octobre à la TVM puis du 5 Octobre aux diplomates, Andry Rajoelina mendiait pour que la Communauté internationale l’aide (financièrement) pour l’organisation des élections. Avec un pays aux caisses actuellement vides, quoi de mieux qu’hypothéquer le pays avec un crédit pour un éléphant blanc ?

Aujourd’hui 23 Octobre 2009, les évènements se précipitent, L’Express de Madagascar dans sa rubrique “A Chaud” indique que le projet de la Ministre de l’Intérieur Cécile Manorahanta de “carte d’identité nationale biométrique” pour des élections transparentes a été approuvé en Conseil des Ministres.

Le biométrique c’est bien, enfin surtout c’est cher et ça permet de faire raquer le contribuable en toute légalité comme pour les passeports biométriques dont le marché à aussi été attribué dans des circonstances obscures toujours par l’équipe du Ministère de l’Intérieur.

C’est cher mais concrètement combien ça coûte ? Pour savoir, il suffit de demander à nos amis de Côte d’Ivoire où les prochaines mesures d’identification des électeurs ont été octroyées à….guess what ? Sagem Sécurité toujours.

Selon Jeune Afrique, l’Etat ivoirien devra débourser à Sagem pas moins de deux cent (200) milliards de francs CFA soit trois cent quatre (304) millions d’euros c’est l’élection la plus chère du monde, enfin…pour l’instant.

Pour l’instant, car Madagascar, via Rajoelina aurait donc également fait appel à Sagem Sécurité pour ses élections.

Or la Côte d’Ivoire compte 6,4 millions d’électeurs pour 20 millions d’habitants…tout comme Madagascar qui en comptait même 7 millions à l’élection présidentielle de 2006.

Une société française sélectionnée sans appels d’offres par Andry Rajoelina pour un montant faramineux inconnu du grand public mais payé par lui…c’est pas très joli joli. Par contre, on imagine facilement les jolies commissions occultes perçues par les membres de la HAT…

Si, d’une part on peut s’interroger sur ce genre de pratiques obscures, je laisse le soin à nos amis experts d’expliquer au bon peuple que la biométrie n’empêche pas la triche électorale, elle peut même la faciliter puisqu’on peut créer des électeurs fantômes et prétexter “mais c’est infaillible, inflalsifiable, c’est biométrique !”…Et je crois que c’est le but de la manoeuvre…

Si l’organisateur et le(s) prestataires de services ne sont pas neutres, l’élection est biaisée par avance.

Hé oui, car en Côte d’Ivoire, Sagem Securité truquerait déjà des élections par certaines manoeuvres au profit du poulain de la France Alassane Ouattara.

Avec de tels stratagèmes et de tels appuis d’intérêts français, Andry Rajoelina ou Pierrot Rajaonarivelo, les deux coqueluches de la France, pourraient bien se voir élus par le peuple par Sagem en 2010.

Si Monsieur Ravalomanana et son équipe espèrent le grand retour par ces futures élections…grand bien leur fasse. Moi, j’ai déjà mon idée sur la question depuis quelques mois et je viens une fois de plus de vous confirmer la conduite à tenir. Comme disait un de mes lecteurs :

“Rien ne sert de jouer si les règles sont truquées”.

A vous les studios.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article