Madagascar Résistance

Publié le par Ny Marina

Mesdames, Messieurs, Chers amis,

 

L'information vient de tomber : Marc RAVALOMANANA a été condamné hier, samedi 28 août, par contumace par la "justice" malgache aux travaux forcés à perpétuité dans l'affaire de la tuerie du 7 février 2009. Cette condamnation a été faite dans des conditions très critiquables. En effet, selon Maître Jacques BELOT, avocat réunionnais défendant Marc RAVALOMANANA, "la Cour a fait preuve d'une certaine précipitation ; cela ne me paraît pas conforme au Code de procédure pénale". Bien-sur, des voies de recours seront exercées par les avocats de la défense pour tenter d'inverser le jugement rendu par ce simulacre de justice.

 

C'est le moment, me semble-t-il, de vous faire connaître un groupe de réflexion composé de personnalités de sensibilités diverses, rassemblées  autour d'un  objectif commun : défendre les intérêts vitaux de Madagascar aujourd'hui menacés par l'absence de liberté et par les sanctions internationales qui en découlent.

 

Ce groupe de réflexion dont je suis le rapporteur porte le nom de "Madagascar Résistance". Il s'exprime à travers une lettre hebdomadaire rédigée par un comité de rédaction. Cette lettre est diffusée sur l'Ile de la Réunion et elle est également visible sur notre blog à l'adresse: http://Madagascar-Resistance.blog4ever.com

 

Nous vous adressons en pièces jointes le n°0 qui présente notre profession de foi et notre mode de fonctionnement, ainsi que le n°26, le dernier en date, notre contribution à la recherche en cours d'une véritable sortie de crise.

 

Nous vous invitons à consulter ce blog qui comporte toutes les éditions de Madagascar Résistance et des documents d'information. Et si vous nous le permettez, dans le but d'élargir la diffusion des lettres de Madagascar Résistance au plus grand nombre, nous vous mettrons dorénavant sur la liste des destinataires des lettres hebdomadaires. (pour ceux qui ne le souhaitent pas, merci de nous le faire savoir par retour de mail).

 

Bonne lecture à tous.

 

 

 

Eric RABENANDRASANA

 

Commenter cet article

Tigrou 22/09/2010 09:16


MADA LA ROUGE… DE SANG !


Je voudrais partager le sentiment que j'ai sur Madagascar. Métisse, j'y suis née et j'y ai grandi, j'y suis revenue en pleine période Ravalomanana, mais, désormais, je suis heureuse de ne plus y
être. Je crois que je ne suis pas la seule dans ce cas. Cela peut relever de la lâcheté pour certains mais d'autres comprendront peut-être...
Cette année, on a crié haut et fort la célébration des 50 ans d'indépendances africaines (Madagascar compris). Ne parlant que de Mada, je trouve que c'est une insulte à la population affamée et
prête à tout pour survivre, aux dépens parfois de la vie de vazaha innocents. Oui, c'est bien un pays indépendant mais vu tout ce qui s'est passé depuis l'indépendance, les jeunes d'aujourd'hui
doivent se poser des questions en entendant des "vieux mounes" parler de paix, sécurité, organisation et ordre du temps de la colonisation. En effet, les grands-parents et arrières grands-parents
ont sûrement tremblé devant le colon et vazaha qui parfois ne devaient pas non plus les ménager, ils ont aussi connu ou vécu les évènements de mars 1947, mais ce que l'on retient surtout de leurs
récits, c'est qu'ils pouvaient bien vivre et ne devaient pas faire les ordures ou mendier ou envoyer leurs enfants se prostituer pour trouver à manger. Alors pourquoi a-t-on choisi d'être
indépendant ? Autant être restés français - envers et contre tout - comme les Mahorais. Mais bon la France aussi en a décidé autrement et cela est une autre histoire ... mais dommage que la mère
patrie n'ait pas eu dès le départ une politique se rapprochant de celle des Britanniques avec le Commonwealth. Il y a du bon et du mauvais partout mais les colonies britanniques ont l'air d'avoir
quand même sur tirer leur épingle du jeu...
Mada a choisi l'indépendance, soit, il y a eu des hommes et des femmes de bonne volonté, intelligents et amoureux de leur pays qui auraient pu faire le bien mais une majorité malveillante a veillé
à leur couper l'herbe sous les pieds.
Et, maintenant, qu'en est-il de cette belle indépendance ?O on a eu une succession de dictateurs et de militaires obtus à la tête du pays et ils n'ont eu pour principal souci que de s'en mettre
plein les poches.
Mon pire cauchemar est la période Ratsiraka, régime marqué par le sceau du livre rouge et par le sang de ses milliers de victimes assassinés, torturés, exilés et j'en passe. Du temps de son règne,
le pays n'a cessé de péricliter, transformant l'élite en analphabètes fermés au monde, les enfants en petits mendiants "4mis", les honnêtes gens en voleurs de grands chemins, les filles les plus
sages en prostituées, les fonctionnaires en bureaucrates ignares et corrompus, l'économie du pays en marché réservé à sa seule famille et les routes du pays en zones accidentées de crevasses et de
nids de poules... etc
Bref, rien n'allait plus et ce n'est pas pour autant que les malgaches se sont révoltés comme maintenant. Le plus incompréhensible pour moi, c'est qu'on accepte même que Ratsiraka revienne sur la
scène politique et on ne lui en veut pas autant qu'à Ravalaomanana.
Je ne défends pas celui-ci, loin de moi cette idée. Mais par rapport à tous les autres, à son époque, il y a quand même eu une relative tentative de prospérité et surtout une réelle ouverture au
monde. Il y en avait pour tout le monde, grands ou petits et je me rappelle que les gens disaient mieux vivre quand même malgré les difficultés. Moi, je me souviens surtout que ces produits
laitiers étaient très bons et que je n'avais pas besoin de chercher des produits "importés".
Mais tout cela est fini. Oubliés les produits et on ne retient que les mauvaises actions de l'homme. Mais une question : ces prédécesseurs n’ont-ils pas fait pire ? Alors, pourquoi ne les juge-t-on
pas par contumace ??????
C'est vrai, "TrickyAandry" a paraît-il des rancoeurs personnels par rapport à Ravalomana... Je n'en sais rien, je sais juste qu'il (Andry) a l'air de continuer à jouer (ça se comprend, vu son
passé), tout en lui (et sa femme) est dans le jeu du pouvoir et de la séduction (c'est vrai, ils sont bien mignons tous les deux, ils forment un beau couple). Oui, bon, mais cela mène le pays où
tout cela ? Nulle part et la crise n'est pas prête de se résoudre.
Maintenant, on a recours aux capitaux chinois pour s'en sortir et on leur vend tous les charmes du pays. C'est normal, cela devient une coutume dans ce pays de vendre tout ce qui peut être vendu
contre un tout petit d'argent pour survivre quelques jours. On ne peut plus voir loin, juste comment demain sera fait, alors, on vend ses gosses, on vend sa mère, sa soeur, on envoie sa femme à
l'étranger se marier à un vazaha compatissant afin qu’elle renvoie de l’argent au pays pour faire vivre les autres… je sais c’est méchant de le dire mais c’est la réalité !!
Alors assez de bla bla pour embobiner le peuple. Il se révoltera encore et ça sera toujours plus violent. Alors, qui a la solution ? Moi je n’en ai pas mais cela me fait mal de voir ce que devient
ce beau pays …


--oOo--