Ici et là

Publié le par Ny Marina

sur sobika.com

Réunion du GIC prévue le 17 décembre : annulée.


Nous souhaitions parler de la conférence de presse de militaires appelant à la neutralité et au retour des délégations de Maputo mais l''information nous a été confirmée hier soir : la réunion  initiée par la communauté internationale ou GIC ( l'Union Africaine, et France entres autres ) qui devait se tenir le 17 décembre au Carlton de Tana sera, sauf changement de dernière minute annulée. Selon nos sources, pas de confirmation pour une date de report éventuelle mais si cela était le cas, cela pourrait être possible en Janvier 2010. L'annonce de cette réunion au lendemain du blocage des délégations à Maputo avait suscité un espoir d'une reprise des pourpalrers entre les 4 protagonistes de la crise actuelle, d'autant qu'elle était qualifiée de réunion de haut niveau avec la venue de personnalités de premiers rangs. Rappelons toutefois qu'une réunion du GIC n'est pas à la base une réunion de négociations. C'est une réunion lors de laquelle la communauté internationale fait le point sur la situation politique malgache. Les différentes mouvances étaient conviées, dont Ravalomanana et Ratsiraka notamment par l'Union Africaine. Faut -il voir dans ces invitations et l'annulation un lien de cause à effet ? Possible, mais il faut y voir aussi l'agenda des diverses personnalités à la veille des fêtes de fin d'années, qui n'ont pas forcément la motivation de se "coltiner" un voyage à Madagascar pour un résultat courru d'avance : entente impossible entre les protagonistes tant les haines et point de vue sont divergents.
___

sur madatimes.com
Varun Energy acquiert les mines d'uranium à Madagascar
16-12-2009| Écrit par G.R.
Varun Energy est l'une des premières sociétés privées indiennes qui va obtenir des droits directement dans cette affaire.

Madagascar a une forte concentration d'uranium, à part le thorium et l'or. Le groupe a acquis 1.111 blocs couvrant une surface de 6,900 km ² avec des réserves estimées à 1.700.000 tonnes d'uranium, de 4.350.000 tonnes de thorium et des filons d'or pour l'exploration, l'exploitation et la vente des productions. Varun est présente à Madagascar en tant que Varun International SARL et Madagascar Energy Corporation avec 67 pour cent du capital des deux sociétés. Kiran Mehta, CMD, Varun Group, a refusé de commenter.

Varun Industries, avec un chiffre d'affaires de Rs 1,400 crore, par l'intermédiaire de ses filiales et compagnies associées a des intérêts diversifiés au niveau mondial dans des domaines comme les gemmes et les bijoux, le pétrole et le gaz naturel, les mines et l'énergie. La société a été cotée en 2007. Elle met également en vente des produits en acier inoxydable sous la marque Varun.

L'incursion du groupe dans l'uranium offre un potentiel de croissance considérable, car la demande actuelle pour le métal lourd comme carburant de substitution commercialement viable pour la production de l'énergie nucléaire dépasse de loin l'offre.

Selon un rapport de la "World Nuclear Association," l'Inde a un ambitieux programme d'énergie nucléaire et espère avoir des capacités d'énergie nucléaire de 20.000 MW en ligne d'ici 2020 et de 63.000 MW d'ici 2032. Elle vise à fournir 25 pour cent de l'électricité d'origine nucléaire d'ici 2050.

Reliance Industries agit dans l'exploitation d'uranium, mais indirectement, avec 49 pour cent des parts dans l'exploration en Australie, a des permis d'exploration dans certaines parties du continent. Jindal Power and Steel est une autre société qui possède un dépôt d'uranium en Mongolie acheté à une entreprise canadienne.

 Source

http://www.business-standard.com/india/news/varun-energy-acquires-madagascar-uranium-mines/379475/

___
sur mydago.com

Charles et Lylison n’ayant pu empêcher les militaires légalistes

Communiqué des officiers legalistes

Communiqué des officiers legalistes

 

Charles et Lylison débarquent

Les commandants Charles et Lylison sont venus au Carlton ce mardi 15 décembre après-midi à la déclaration des officiers légalistes. Des témoins ont indiqué qu’ils sont venus armés et en tenue civile. Pourquoi sont-ils venus dans cette tenue ? N’étaient-ils pas en service commandé ? Ou les ordres qu’ils ont reçu n’étaient pas légaux ? Ou alors étaient-ils venus de leur initiative personnelle ? Ou encore en voulant arrêter les militaires légalistes plus gradés qu’eux, ils ne voulaient pas montrer qu’ils ne respectent pas la hiérarchie militaire ? Les réponses à ces questions viendront plus tard.

 

Charles et Lylison ne sont pas des légalistes

Toujours est-il que leur objectif n’était pas d’être avec les officiers légalistes. Charles et Lylison voulaient en fait empêcher ces légalistes de s’exprimer. Ils auraient tenté de les arrêter avant qu’ils ne s’expriment. Peine perdue. Les légalistes ont bel et bien réussi à s’exprimer. La preuve, non seulement les photos de notre article parlant de ces militaires au Carlton à 16h00, mais aussi cette vidéo ci après.

 

Le communiqué distribué malgré tout

Et aussi le scan du communiqué que notre correspondant a pu nous envoyer. Le communiqué a bel et bien été livré aux journalistes présents.

 

Charles et Lylison dépités se vengent

Le dépit s’empare de Charles et Lylison. Ils s’attaquent aux civils dans la soirée. Ils sévissent dans les quartiers d’Ampasika, 67ha. Tout le monde se pose la question suivante : « Ils s’attaquent aux civils à la maison car ils n’osent pas faire face à des militaires ou quoi ? »

 

____

 

 

Commenter cet article